Pourquoi un entrepreneur ne doit jamais dire juste « c’est cher »

Si vous êtes entrepreneur ou projetez de l’être et que vous affirmez régulièrement « c’est cher » face à un fournisseur ou à un prestataire de service ou seul dans votre bureau en découvrant le prix d’un produit ou d’un service qui vous intéresse, il est possible que vous ayez un petit problème. Peut-être même un gros problème.

not expensive©Kristy Hom

Evacuons immédiatement la posture rhétorique – et/ou malhonnête suivante : il est très fréquent d’entendre un entrepreneur dire à son fournisseur « c’est trop cher » avec pour seul objectif de faire baisser un prix, qui en réalité ne l’est pas forcément. Ce n’est pas ce cas qui m’intéresse ici. Ajoutons qu’un produit ou un service n’est jamais cher ex nihilo.

Il n’est pas pertinent, et même assez inquiétant pour un chef d’entreprise, de penser un tarif autrement que par rapport à, au choix, la trésorerie de sa société, le prix du marché lorsqu’il est possible de le déterminer aisément, les dépenses qu’il prévoit de faire, etc. Bref, un tarif n’est jamais élevé « en soi », un produit ou un service jamais cher « en soi ».

Un bon entrepreneur se posera l’unique et seule question qui vaille en la matière : « Combien et/ou qu’est-ce que ce service ou ce produit va-t-il me rapporter ? » et évidemment son corollaire (ou son préambule) : « Ai-je les moyens de me payer ce service ou ce produit qui pourrait me rapporter de l’argent et donc être bénéfique à mon entreprise ? »

Concrètement, le boulanger ne doit pas se dire « ce four high-tech coûte trop cher ! », mais plutôt voir évidemment s’il a les moyens de se payer cet outil de production, puis de calculer le retour sur investissement. Payer 10 000 euros un produit qui en rapportera 100 000 euros, ça n’est jamais « cher ». Payer un service qui permettra de doubler, tripler, voire plus, la mise de départ, c’est de l’investissement.

L’entrepreneur investit, il ne dépense pas, à tout le moins quand il achète un produit ou un service. Si vous êtes entrepreneur et que chaque dépense engagée – hors frais de fonctionnement et autres charges équivalentes – n’est jamais pensée en terme d’investissements, il est temps de vous poser des questions. Ou de (re)devenir salarié.

 

FK

Depuis près de 20 ans sur les Internets, je vous accompagne dans votre stratégie Web afin de créer votre communauté de clients autour de vos services et de vos produits. Caractéristique : je suis "trop cher".

 

2 thoughts on “Pourquoi un entrepreneur ne doit jamais dire juste « c’est cher »

  1. Salam aleykoum. Évidemment  »c’est cher » ne veut strictement rien dire. Il faut calculer en terme de rentabilité.
    Tout à un prix. Le rapport qualité prix. La se pose la réflexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *